La SbC commémore William F. E. Morley

La Société bibliographique célèbre la vie et pleure la perte de William F. E. Morley. Bibliographe, auteur et vétéran, il a laissé une marque indélébile sur notre Société et sur les disciplines de la bibliographie et de la bibliothéconomie au Canada.

William Felix Edmund (Bill) Morley, le fils aîné de Felix Morley et Maud Williams, est né à Londres Angleterre le 25 septembre, 1920. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il est venu au Canada comme membre de la RAF dans le cadre du British Commonwealth Air Training Program. Il était pilote dans les forces aériennes entre 1940 et 1946 et, grâce à l’aide d’une bourse de vétéran, il est revenu au Canada en 1947 pour s’inscrire à l’Université de Toronto en 1948. Il a reçu son baccalauréat en 1952 et il a ensuite fait des études en bibliothéconomie à l’Université de Toronto de 1952 à 1953, où il a reçu son B.L.S. Parmi ses collègues, on comptait Brian Land, futur doyen de l’École de Bibliothéconomie, et Mae, sa première épouse. Ensuite, lors de son séjour professionnel aux États-Unis, il a commencé une maîtrise en littérature, mais il ne l’a pas bouclé. Il a enfin reçu ce diplôme à l’Université Queens avant sa retraite.

Il a d’abord travaillé à Montréal, où il est devenu citoyen du Canada en 1955. En 1959, il a déménagé avec sa famille à Providence, R.I., où on l’a nommé bibliographe à la bibliothèque John Carter Brown de Brown University. Malgré le fait qu’il a trouvé ce travail stimulant, sa famille voulait revenir au Canada, donc en 1964 il a pris le poste de bibliographe, et ensuite celui de directeur de la réserve, à la bibliothèque Douglas de Queen’s University à Kingston, où il a continué de travailler jusqu’à sa retraite en 1985.

Ses études bibliographiques ainsi que son abonnement aux sociétés telles que la Société historique du Canada, la Société historique de l’Ontario et la Société historique de Kingston démontrent sa passion profonde pour l’histoire, l’histoire locale et la géographie et l’étymologie des noms de lieux, qu’il a continué de cultiver pendant sa retraite. On trouve parmi ses nombreuses publications bibliographiques : The Atlantic Provinces: Newfoundland, Nova Scotia, New Brunswick, Prince Edward Island (UTP, 1967), La province de Québec (avec André Beaulieu, UTP, 1971) A Bibliographical Study of Major John Richardson (BSC-SbC, 1973) et Ontario and the Canadian North (UTP, 1978). Morley a également révisé une nouvelle édition de l’œuvre de Freda Farrell Waldon, Bibliography of Canadiana published in Great Britain, 1519-1763 (National Library of Canada, ECW Press, 1990).

Il exprimait librement son opinion réfléchie sur l’éducation en bibliothéconomie et affirmait le besoin d’un professionnalisme accru. Il favorisait le rôle du bibliothécaire comme chercheur et bibliophile plutôt que celui du gestionnaire bureaucrate. Sa carrière et ses publications font preuve de cette perspective. Il a fondé Canadian Notes & Queries en 1968 afin de promouvoir la communication entre les bibliothécaires, les chercheurs et les libraires.

Il a partagé ces perspectives avec ceux et celles qui ont travaillé pour lui et qui l’ont rencontré : des bibliothécaires, bibliographes, chercheurs, libraires, historiens locaux, éditeurs régionaux comme Nick et Helma Mika, entre plusieurs autres personnes. Il a loué ceux qui méritaient la louange ; il a donné son avis quand on en avait besoin ; et il a toujours fait un grand effort pour apporter son soutien aux projets prometteurs.

Bill est devenu membre de la BSC-SbC en 1957, et il est devenu membre du Conseil et rédacteur des comptes rendus en 1968. On l’a nommé deuxième Vice-Président en 1968-1969; premier Vice-Président en 1970-1971 et Président de la Société en 1972-73. Il est resté membre du Conseil en 1974-1975. Dans les années 1970s, il a servi comme représentant officiel de la Société au sein du Comité de la Bibliothèque Nationale pour les services bibliographiques au Canada.
Pendant sa présidence de la BSC-SbC, Bill a animé un projet pour retravailler le logo et l’entête de la Société, le résultat étant toujours en usage aujourd’hui. Il a aussi organisé le dépôt des archives de la Société à l’Université Queens et a suggéré l’idée d’établir un bulletin pour informer les membres de la Société de ses activités ; nous avons donc fondé le Bulletin en 1973.

En 1977, il a reçu la Médaille Tremaine pour ses services à la bibliographie, ainsi que la Médaille du jubilé de la reine Élisabeth II. En 2003, Bill et sa deuxième femme Beth Watters Morley ont créé et érigé le Prix Watters Morley. Il a été nommé membre honoraire de la Société bibliographique du Canada en 2007.

Bill est mort à Kingston, Ontario le mardi 19 décembre 2017 à l’âge de 97 ans. Des funérailles auront lieu le 20 janvier 2018 au James Reid Funeral Home Reception & Celebration Centre. Pour en savoir plus, voir : http://jamesreidfuneralhome.com/tribute/details/631/William-Morley/obituary.html#tribute-start

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.