Toutes nos félicitations à la lauréate du Prix nouveau chercheur 2018

La Société bibliographique du Canada (SbC) est heureuse d’annoncer que Laura Gerlitz, étudiante de troisième année à la maîtrise en Bibliothéconomie et sciences de l’information et au programme en Arts et Humanités numériques de l’Université d’Alberta, a été choisie comme récipiendaire du Prix nouveau chercheur. Elle présentera une communication intitulée “‘How to Sell a Harlequin: Bringing the Digital Humanities into Reader’s Advisory,” au congrès annuel de la SbC en mai 2018. 

 Cette communication est tirée des recherches menées par Madame Gerlitz dans le cadre de sa maîtrise portant sur l’analyse textuelle et iconographique de plus de 250 couvertures tirées des premiers romans de la maison d’édition Harlequin Entreprises. Elle a elle-même numérisé chacune des premières de couverture et, après avoir complété sa maîtrise, elle entend poursuivre ses recherches à la Bruce Peel Special Collections de l’Université d’Alberta, qui dispose d’un important fonds de titres parus pendant les premières années d’activité de la maison d’édition Harlequin, dans le but de mettre sur pied une exposition en ligne consacrée à ces livres. En établissant des modèles et des liens entre les résumés en quatrième de couverture et le contenu  iconographique en première de couverture, son projet vise à mettre en lumière les stratégies de marketing utilisées par Harlequin, notamment par le recours au bandeau. Le bandeau est utilisé de manière à diriger efficacement les lectorats visés vers des choix de lecture susceptibles de leur plaire. Une version révisée et approfondie de cette communication paraîtra sous forme d’article dans les Cahiers de la Société bibliographique du Canada, après avoir été évaluée par un comité de lecture. Le Prix nouveau chercheur est assorti d’une bourse de 500 $.
Le Prix nouveau chercheur a été mis sur pied par la SbC en 2012 dans le but de soutenir un chercheur ou une chercheuse en début de carrière dont les travaux portent sur la bibliographie, l’histoire du livre ou la culture de l’imprimé au sens large, incluant l’étude de la création, de la production, de la publication, de la distribution ou de l’utilisation de manuscrits, livres imprimés ou textes électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *