Demande de communications : « Le livre re-imaginé et réincarné »

Du 29 au 30 mai 2023, la communauté bibliographique et des études du livre du Canada se réunira pour la Conférence annuelle de la Société bibliographique du Canada au sein du Congrès des sciences humaines et sociales, la première en personne depuis 2019. 

La troisième décennie du XXIe siècle a apporté des bouleversement et défis sans précédent. La Commission vérité et réconciliation, le mouvement Black Lives Matters, ainsi que l’accélération des changements climatiques, ont mis en évidence le besoin urgent d’une action collective pour la justice raciale et climatique. Dans ce contexte, le thème de notre conférence vous invite à explorer et à réfléchir de manière critique sur le passé, le présent et l’avenir du livre. Nous invitons des propositions de communications qui abordent, mais ne sont pas limitées, à : 

  • La révision en bibliographie et de l’histoire du livre pour refléter la décolonisation, l’antiracisme et la justice sociale 
  • Tradition, innovation et réponses aux défis sociétaux dans la pratique de la bibliographie, de l’histoire du livre et des collections spéciales 
  • Le livre et l’imprimé comme les vecteurs d’inclusion, de participation et d’appartenance 
  • Cultures du livre matériel et numérique en relation du changement climatique, l’avenir durable et la société post-industrielle axée sur la technologie 
  • Création, production, consommation et collection des livres dans des contextes personnels, sociaux et institutionnels 
  • Interactions entre la personne et le livre et l’imprimé et leur diversité 
  • Partenariat et collaboration au-delà du livre : galeries, bibliothèques, archives et musées en partenariat avec des gardiens de connaissances auditives, visuelles et autres 

Le Congrès 2023 se tiendra à l’Université York. De nombreuses nations autochtones entretiennent des relations de longue date et qui précèdent la création de l’Université avec les territoires sur lesquels se trouvent ses campus. Le territoire connu sous le nom de Tkaronto a été objet des soins de la Nation Anishinabek, la Confédération Haudenosaunee et les Hurons-Wendat. Il abrite maintenant de nombreuses communautés des Premières nations, inuites et métisses. Nous reconnaissons les titulaires actuels du traité, la première Nation des Mississaugas de Credit. Ce territoire est soumis au traité de la ceinture wampum (« Dish with One Spoon »), entente définissant le partage et la préservation pacifiques de la région des Grands Lacs. 

Veuillez soumettre un résumé de 250 mots et une courte biographie en anglais ou en français (y compris votre nom complet, titre professionnel, institution ou affiliation) au plus tard le 31 janvier 2023 à propositions@bsc-sbc.ca. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.