Délai prolongé – Appel aux soumissions: Un numéro spécial des Cahiers de la Société bibliographique du Canada

Ce numéro spécial est un prolongement de la session programmée “Finding Another Country in the Stacks: Decentering Whiteness Within Special Collections, Bibliography, and Book History” (en français: “À la recherche d’un autre pays parmi les piles : décentrer la blanchité dans les collections spéciales, la bibliographie et l’histoire du livre”), organisée dans le cadre de la Conférence pour les études du livre et de la bibliographie au Canada de l’année 2022. Cette session programmée examina des moyens de remédier aux effets persistants du racisme systémique tout en éclairant le travail d’inclusivité radicale se produisant partout au Canada dans le cadre de l’histoire du livre et le travail des collections spéciales. Ce numéro spécial approfondira les premières réflexions à propos du racisme et les manières dont il se croise avec le cishétéropatriarcat, le capacitisme et le classisme, avec les hiérarchies systémiques associées au statut éducationnel, professionnel et de la citoyenneté, articulées au cours de la session programmée.

Afin de servir l’érudition critique à propos de l’histoire du livre, de la bibliographie, et des collections spéciales (une catégorie qui inclut les archives institutionnelles) se développant partout à l’Amérique du Nord, ce numéro présentera exclusivement des travaux faits par des spécialistes et des travailleur-se-s des galeries, des bibliothèques, des archives, et des musées autochtones, noir-e-s et de couleur. En s’ouvrant à la diversité des perspectives des personnes PANDC, nous faisons délibérément de la place aux voix et aux histoires qui sont moins représentées dans les travaux d’érudition bibliographique et de patrimoine culturel canadiens reliés. Nous priorisons ces voix qui font avancer la résistance pleine d’espoir contre les structures de pouvoir racistes et autrement hégémoniques en exigeant la justice sociale.

Nous cherchons des discussions critiques portant sur :

  • Les collections spéciales ou les archives qui se trouvent dans les universités, les archives gouvernementales, les centres de communauté ou les autres milieux de rencontre, les prisons, les bibliothèques publiques, les presses, les librairies, les galeries et les musées. Cette liste n’est pas complète.
  • Les livres et les autres objets textuels, une catégorie qui inclut avec le codex traditionnel les reliures de livres, les collections de caractères, les illustrations de livres, les textiles, les dossiers d’artistes, les cahiers, les photos, les enregistrements audiovisuels, l’éphémère, les récits personnels non contenus dans les archives traditionnelles, les histoires orales, les performances et les œuvres d’art.
  • Les façons que ces documents préservent, transmettent, et commentent sur les histoires diverses des personnes autochtones, noir-e-s, et de couleur au Canada. Ceux-ci incluent, parmi d’autres sujets, les récits des familles et des communautés, de l’immigration, des histoires d’incarcération et de libération, ainsi que des histoires du livre et de l’imprimé, de la lecture et des autres formes de travail de mémoire en tant que tels.
  • Les cadres critiques et réparateurs qui servent les études de la bibliographie, l’histoire du livre et des archives ainsi que les travaux de patrimoine culturel.
  • Ces discussions peuvent prendre la forme des articles scientifiques, des œuvres de recherche-création et des bibliographies énumératives et analytiques. Toutes les soumissions seront soumises à un examen par les pairs.

Nous acceptons des soumissions de la part des chercheur-euse-s canadien-ne-s qui se concentrent sur les territoires en dehors du Canada, ainsi que ceux des chercheur-cheuse-s non-canadien-ne-s écrivant sur le Canada.

Formats:

S’il vous plaît, veuillez envoyer un abstrait de moins de 500 mots pour un article scientifique ou un résumé descriptif. Veuillez aussi écrire une courte biographie de moins de 150 mots.

Les articles scientifiques de 5000 à 9000 mots de longueur seront soumis à l’évaluation par les pairs habituel du journal.

Les résumés descriptifs de 750 à 1000 mots démontrant la valeur scientifique des contributions originales dans des formats créatifs et techniques sont les bienvenus. Ces formats incluent des outils numériques, des œuvres artistiques et des bibliographies énumératives portant sur le thématique. Après l’acceptation de la proposition, les résumés descriptifs seront soumis à notre revue, accompagnés des liens vers les œuvres originales soumis à un dépôt institutionnel, une archive Web ou une plateforme équivalente. Comme ces œuvres peuvent être difficiles à anonymiser, l’examen par les pairs sera à simple insu.

Chronologie :

Nous accueillerons des soumissions en anglais et en français envoyées avant la nouvelle date limite, le 10 novembre 2023. Envoyez votre soumission en utilisant la plateforme d’OJS des Papers/Cahiers. Si votre proposition est acceptée, nous vous contacterons avant le 8 décembre 2023. Les articles seront soumis à un examen par les pairs en suivant la liste de vérification avec les articles acceptés. Nous nous attendons à ce que le numéro soit publié en
hiver ou au printemps 2026.

Le suivant est un calendrier plus détaillé:

● 10 novembre 2023 : date limite pour soumettre les propositions
● 8 décembre 2023 : avis d’acceptation
● 2 août 2014 : date limite pour rendre les articles et les résumés descriptifs
● 1 novembre 2024: commentaires des rédacteur-trice-s envoyés (les soumissions
seront toujours soumis à l’évaluation par les pairs)
● 31 janvier 2025: soumission des projets finaux à l’évaluation par les pairs
● 31 janvier 2026: publication

Les rédacteur-trice-s invité-e-s :

Rachel Harris (Bibliothèque de l’Université Concordia) [rachel.harris@concordia.ca] et Philippe Mongeau (La bibliothèque, les musées, et la presse de l’Université de Delaware) [pmongeau@udel.edu] servent en tant que rédacteur-trice-s invité-e-s pour ce numéro spécial.

En tant que rédacteur-trice-s invité-e-s, nous voulons créer un numéro spécial qui suit des bonnes pratiques pour que nos flux de travail soient inclusifs et transparents au cours du processus de publication. Si vous avez des questions pour les rédacteur-trice-s à propos de notre numéro spécial.

À propos des Papers/Cahiers :

Établi en 1962, les Cahiers de la Société bibliographique du Canada est la publication officielle de la SbC. Elle est accessible électroniquement sur Open Journal System à l’adresse http://jps.library.utoronto.ca/index.php/bsc/index. Depuis 2019, les nouveaux numéros des Papers/Cahiers sont disponibles sur la plateforme Érudit.

**Reconnaissance des territoires autochtones et des personnes réduites en esclavage**

L’Université Concordia (Tiohià :ke/Montréal) et l’Université de Delaware (Lenapehoking/Newark) – les organismes auxquels travaillent les rédacteur-trice-s invité-e-s – se situent sur des territoires autochtones non cédés. La nation Kanien’kehá :ka sert depuis longtemps comme gardien des terres et des eaux de Tiohià :ke/Montréal, elle-même un lieu de rencontre pour plusieurs peuples autochtones et non-autochtones avec une histoire qui s’étend jusqu’à présent. Cependant, Lenapehoking, qui inclut actuellement le New Jersey actuel, la plupart de l’État de Delaware, et les régions orientales de New York et de la Pennsylvanie, est un territoire vital pour la toile de la vie des Lenni Lenape et des Nanticoke, qui partagent leurs ascendances, leurs histoires, et leurs avenirs dans la région. Les deux régions restent diversifiées avec les gardiens de l’antan et du présent, des colons racialisés venant de partout, et des descendants des peuples amenés aux États-Unis et au Canada de l’Afrique dans le cadre de l’esclavagisme transatlantique et des autres membres de la diaspora noire mondiale.

Dans les deux régions, les colons ont profité financièrement des territoires autochtones. Ils ont participé au commerce transatlantique de l’esclavage, ce qui a eu des conséquences dévastatrices pour les personnes d’origine africaine, les communautés autochtones et leurs proches. L’Université de Delaware, en particulier, bénéficia des territoires au Montana expropriés dans le cadre du système de concession de terres des États-Unis établi en 1743, ainsi que des tentatives nombreuses d’expulser les Nanticoke et les Lenni Lenape de leurs patries. Au Canada, la Loi sur les Indiens favorisa le contrôle fédéral sur les territoires autochtones, comprenant de manière non exhaustive Tiohià :ke/Montréal, dans le but d’éliminer l’indigénéité des sociétés euro canadiennes. En plus, l’anti-indigénéité et l’anti-blackness systémiques servent en tant que base pour l’oppression raciale qu’ont subie les colons racialisés dans l’Amérique du Nord au cours de leurs histoires dans ces territoires et qui continue de les réprimer aujourd’hui.

Nous tenons à exprimer notre appréciation et reconnaître respectueusement l’intendance autochtone des écosystèmes et des traditions de ces régions, en dépit de siècles de pillages colonialistes et capitalistes. Nous honorons les personnes en esclavage d’origine africaine dont les corps et la main-d’œuvre furent exploités afin de construire la richesse et la fondation des projets de colonisation euro-nord-américaines, ainsi que leurs descendants qui naviguent les conséquences actuelles de l’esclavagisme. Nous reconnaissons et célébrons également les progrès accomplis par ces communautés parmi les peuples racialisés vers un avenir fondé sur la liberté et l’autodétermination. Alors que les torts causés à ces communautés sont irréparables, de la part des institutions dont nous faisons partie et la Société bibliographique du Canada, nous nous efforçons de trouver des moyens réalisables de bâtir de la confiance et de la solidarité, et de maintenir la responsabilisation à l’avenir.

Ce numéro des Papers/Cahiers sera réservé aux personnes PANDC; en assemblant des perspectives diversifiées nous espérons pouvoir bâtir sur l’héritage du terme « PANDC », l’expression originale de solidarité entre les personnes racialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.